La foire aux idées reçues

> Les éoliennes produisent peu d’électricité / Faux

L’éolien fait partie des technologies qui produisent le plus de kWh par franc investi. L’éolienne Adonis couvre la moitié de la consommation de la commune de Charrat. Toutes les 90 minutes, l’équivalent des besoins d’un ménage pendant un an est produit. Pour en faire autant, il faudrait une centrale photovoltaïque de la taille de 6 terrains de football.
Les parcs du coude du Rhône, une fois terminés, devraient couvrir 30% des besoins de la région.

> L’éolien n’enrichit que les sociétés électriques / Faux

En Valais, les communes sont généralement partenaires des sociétés exploitantes. Chez RhônEole (projets de Martigny et Collonges-Dorénaz) et ValEole (projets de Charrat-Saxon), les communes partenaires détiennent 50% des parts. Le solde appartient à des sociétés électriques locales… qui elles-mêmes appartiennent aux collectivités publiques, comme SEIC-Télédis ou Sinergy.
Les communes bénéficient ainsi des dividendes de leurs actions, mais également de redevances annuelles versées par RhônEole et ValEole pour chaque kWh produit. A ce retour s’ajoutent, pour les communes hôtes des sociétés, des rentrées fiscales.

> Les éoliennes sont bruyantes / Faux

Les projets éoliens respectent les normes en vigueur en matière de bruit et sont planifiés afin d’installer les éoliennes à une distance des habitations qui les met à l’abri du bruit éventuel. Des mesures de bruit ont été réalisées durant plus de 2 mois à Charrat à proximité de l’éolienne Adonis, par un bureau spécialisé: le bruit de l’éolienne est d’environ 40 dB. Pour comparaison, la mesure de bruit à l’intérieur d’une maison, de jour, équivaut à 50 dB, et à l’intérieur d’une voiture on mesure 85 dB.
A Collonges, des mesures ont été faites à proximité de la maison d’habitation de la recourante au projet. Le niveau sonore de l’éolienne est inférieur à 28 dB, et cette dernière n’est audible que pendant 2,1% de la nuit. Il faut préciser que les projets éoliens valaisans intègrent des machines de dernière génération, conçues pour être très silencieuses.

> Les éoliennes constituent une menace pour la faune / Faux

Les éoliennes peuvent représenter un danger pour les oiseaux si elles se trouvent dans leurs couloirs de migration, au sommet de certains cols en particulier. Avant l’installation d’une éolienne, un rapport d’étude d’impact détaillé examine ce type de menace et des mesures sont prises. La vitesse de démarrage des éoliennes peut, par exemple, être adaptée la nuit pour minimiser les risques pour les chauves-souris. D’autre part, des mesures de compensation sont prises sur les pylônes électriques du secteur pour diminuer les risques d’électrocution des oiseaux. Les lignes à moyenne tension les plus dangereuses sont même enterrées.

> L’éolien crée des emplois / Vrai

Les entreprises locales sont actives dans la planification, la construction, l’exploitation et la maintenance des éoliennes. Un centre d’entretien Enercon a d’ailleurs été créé à Vernayaz. Au-delà des retombées pour l’emploi, ce sont également de nouveaux savoir-faire qui sont développés.

> L’éolien fait chuter la valeur de l’immobilier / Faux

A l’automne 2012, la Banque cantonale vaudoise a publié une revue de sept principales études réalisées à l’étranger, aucune n’ayant été menée en Suisse. Ses conclusions: l’effet de l’implantation d’éoliennes sur les prix de l’immobilier à proximité est pratiquement nul. Certaines études font apparaître un possible fléchissement des prix durant la période entre l’annonce et la mise en activité, mais la situation redevient rapidement normale par la suite.

> Les éoliennes gâchent le paysage / Vrai-Faux

La beauté est une notion subjective. Le viaduc autoroutier de Chillon avait, lors de sa construction, déclenché l’ire des défenseurs du paysage. Une chose est certaine: les éoliennes ont une emprise au sol limitée, elles peuvent être facilement démontées, sont recyclables à 98%, et les parcs du coude du Rhône s’inscrivent dans un paysage déjà fortement marqué par l’empreinte humaine (pylônes, autoroute, voie ferrée, etc.). Enfin, l’expérience montre que les éoliennes favorisent le tourisme vert. Mont-Crosin, dans le Jura bernois, attire de nombreuses courses d’école; le site a enregistré 1 million de visiteurs depuis la création des centrales solaire et éolienne.

Des retours appréciables

A Dorénaz et à Charrat, lieux d’implantation de deux des éoliennes du coude du Rhône, le retour de l’éolien représente entre 20 et 22% de la marge d’autofinancement communale. / Daniel Fournier,

 

Demandes de construction stables

Les présidents des communes de Collonges, de Martigny et de Charrat, où sont installées les trois éoliennes tests du coude du Rhône, n’ont remarqué aucune baisse des demandes de construction depuis la présence d’une éolienne sur leur territoire.

Actualités

  • Les Suisses favorables aux éoliennes

    Deux tiers des Suisses sont favorables à une éolienne dans leur commune. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé dans la foulée de la récente votation sur l’énergie.

    Lire la suite...
  • VOTATION SUR LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

    RhônEole et ValEole, les deux sociétés actives à promouvoir l'éolien au coude du Rhône, disent un OUI sans équivoque à la stratégie énergétique 2050. Elles présentent quelques arguments plaidant en faveur d'un vote positif le 21 mai prochain.

    Lire la suite...
  • ÉTAT DES LIEUX SUISSE

    Tout, tout, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’énergie éolienne en Suisse. En prévision de la votation du 21 mai sur l’énergie, Le Nouvelliste dresse un très intéressant état des lieux.

    Lire la suite...

Webcam

Suivez en direct notre éolienne de Collonges!